HISTOIRES À LIRE DEBOUT
HISTOIRES À LIRE DEBOUT

La nuit, dans le silence de la bibliothèque, Magnus l’encyclopédie, Philo, Roman, Flore le délicat recueil de poésies, et Sans-Nom, le livre raté dont les pages se mélangent, forment une joyeuse bande. Hélas, une ombre menaçante s’étale sur ces rayonnages heureux : celle du grand Autocrate et de ses acolytes qui décident de partir en guerre contre le livre et la lecture. Les livres s’unissent alors pour défendre la liberté d’écrire et de penser. Sous le regard tendre et attentionné d’un vieux bibliothécaire, et sous le regard plus détaché et acrimonieux de sa future remplaçante….

GÉNÈSE DU SPECTACLE

Le point de départ du projet se situe en 2018, lors de l’assemblée générale de la FNCTA Loire. La Fédération Nationale de Compagnies de Théâtre Amateur passe une commande à la compagnie pour un exposé sur le thème du jeu d’acteur, dans un temps resserré, pour une petite forme de lecture théâtrale.

Avec un petit groupe, je propose alors de travailler sur le texte de Jean-Paul Alègre « Histoires à lire debout ». Je le trouve intéressant car il met en lumière le métier de bibliothécaire ;  expose les enjeux culturels, éducatifs, sociaux et politiques au sens large de ces établissements ; enfin ce texte m’amuse, il se décale. Il donne la parole non seulement aux professionnels, mais surtout aux livres eux-mêmes, en l’occurrence à différents types d’ouvrages, représentant ainsi la variété de l’édition.

Je réalise une adaptation du texte. Après trois courtes séances de travail avec une équipe de comédiens et comédiennes amateurs, une lecture de 45 min. est présentée en mars 2018. Elle enthousiasme les spectateurs et membres de l’équipe de la FNCTA. Devant ce succès, le bouche-à-oreille fait son travail dans le réseau culturel stéphanois. Quelques mois plus tard, une première médiathèque sollicite la présentation de cette petite forme, puis une deuxième, puis une troisième. En 2020, Les Pas Sages, compagnie professionnelle, forte de ce succès, décide de reprendre cette mise en lecture. Nouvelle étape de travail, avec une équipe renouvelée, pour affiner la dimension artistique et diffuser cette petite forme dans des lieux ciblés : bibliothèques, médiathèques, Fêtes du livre, cafés culturels,…

Jean-Claude VIOU – Metteur en scène et comédien

NOTE D'INTENTION

Un texte de théâtre qui parle de bibliothèques, du travail des bibliothécaires et de la relation entre le livre et son lecteur. Avec cette adaptation, nous souhaitons mettre en valeur et rendre hommage à ces espaces de culture, à l’engagement et au travail de leurs acteurs – les bibliothécaires, les livres et les lecteurs. Faire la part belle à l’importance, à la richesse et à l’impact puissant de la lecture sur chacun(e) de nous ; donner âme et vie aux livres, en les incarnant sur scène, les comédiens rendent les livres vivants ; ils offrent l’occasion d’une relation palpitante, plus charnelle, plus réelle sans doute ; plus proche certainement.

C’est une petite forme légère de théâtre, une mise en lecture et en espace travaillée pour être présentée dans des espaces publics, parfois inhabituels : au cœur même des bibliothèques, au milieu des rayonnages ; dans un lieu alternatif, une grange, ou ailleurs (fêtes du livre, centre culturels, centres sociaux,…). Tout est possible, grâce à cette petite forme.

Notre intention : toucher un public qui ne va pas forcément au théâtre, dans un lieu différent.

Ce spectacle est parfaitement adapté pour sensibiliser les enfants à partir de 12 ans et les adultes. Familial, visuel, accessible, cette mise en lecture, permet de partager ce texte, de le faire vivre, de l’imager… Une manière vivante de rendre le rapport aux livres et à la lecture bien réel et d’encourager tous les acteurs de cette richesse culturelle, jeunes et moins jeunes, à profiter et savourer cette ressource !

LA FORME

Il s’agit d’une adaptation du texte de Jean-Paul Alègre.

La forme est une lecture théâtralisée, ou mise en lecture.

  • durée 65 min
  • tout public à partir de 12 ans
  • décor réduit : 8 sièges et quelques livres…

Ce spectacle peut être joué à l’intérieur, mais aussi en plein air.

Une esthétique soignée, des mouvements de chœur, une légère bande sonore agrémentent cette lecture.

L’EQUIPE ARTISTIQUE

Elle mêle professionnels et amateurs :

  • 7 comédiens et comédiennes expérimentés, issus de différentes compagnies théâtrales du département de la Loire, aguerris aux expériences scéniques. Deux d’entre eux ont déjà travaillé avec la Compagnie Les Pas Sages sur le spectacle La Rivière à l’Envers d’après le roman de JeanClaude Mourlevat.
  • un enfant de 12 ans
  • une costumière : Isabelle Rizand
  • adaptation, mise en lecture et jeu : Jean-Claude Viou.

Jean-Claude VIOU

– Comédien, clown et metteur en scène professionnel, il se produit au théâtre depuis plus de 25 ans. Il se forme avec John Strasberg (Actors Studio) à Paris ; et aux ateliers de la Comédie de St Etienne. Il suit également la totalité du cursus de formation de l’école du Bataclown (dans le Gers).

Comédien au parcours diversifié

  • Comédien du spectacle La Diva (Nathalie Choquette) avec une tournée pendant 4 ans en France
    et en Europe de 1996 à 2000 ;
  • Il joue des farces sous la direction de Jacqueline Bœuf, au théâtre de la Tête d’Or à Lyon, puis en
    tournée pendant 2 ans ;
  • Il crée la Compagnie Les Pas Sages en 2008 ;
  • Il joue alors dans L’Inespérée (textes de Christian Bobin), création au théâtre Le Verso à StEtienne, mise en scène d’Irène Chauve. Un spectacle toujours à l’affiche depuis 15 ans !
  • Il joue ensuite Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins (de Matéi Visniec), Création au Chok Théâtre à St-Etienne. Mise en scène de Geneviève Arnaud.

Metteur en scène

Il crée des spectacles issus de ses ateliers théâtre, avec souvent une équipe artistique mêlant artistes et techniciens professionnels et amateurs :

  • Nomade de Yannick Brondel
  • Oscar et la Dame Rose de Eric Emmanuel Schmitt
  • Théâtre sans animaux de Jean-Michel Ribbes
  • Les belles-sœurs de Eric Assous
  • Hotel des deux mondes de Eric Emmanuel Schmitt
  • La Rivière à l’Envers de J-C Mourlevat (co-adaptée du roman et mise en scène avec Maud Terrillon).
FICHE TECHNIQUE
  • Espace scénique 25 m² : 6 m. d’ouverture x 4 m. de profondeur au minimum
  • Temps de montage : 1 h 30 / Démontage : 30 min
  • 2 prises électriques 16 Ampères séparées (si possible)
  • Pièce servant de loge + point d’eau et accès toilettes à proximité
  • Spectacle autonome techniquement.
  • La compagnie se déplace avec son régisseur et apporte son propre matériel :
    • 2 pieds lumière
    • PC + PAR 500 et 1000
    • Table mixage lumière
    • Kit complet sonorisation : console son + Diffusion 400 Watts HK Luca.